Atelier 2 – Les docteurs hors milieu académique


Chaque atelier aura pour point de départ une proposition concrète d’évolution des pratiques ou du cadre règlementaire sur un point donné de la formation doctorale. Cette proposition a pour but de provoquer une première réaction des différents acteurs, afin de voir en quoi celle-ci est acceptable ou non, puis d’analyser les problèmes concrets que l’application de cette proposition pourrait poser.
Pour chacune de ces propositions, nous inviterons les participants de l’atelier à mettre en avant :
– une opinion générale sur la proposition ;
– les points forts et les points faibles de la proposition ;
– les difficultés éventuelles d’application de la proposition ;
– les aspects importants laissés de côté par la proposition ;
– la manière la plus efficace de mettre en place la proposition ou de la généraliser.

Atelier 2 – Les docteurs hors milieu académique

Cet atelier sera dédié à la discussion sur l’employabilité des docteurs hors du secteur académique. Le débat sera posé à partir du dispositif de missions en entreprises déjà existant. Il s’agira d’aborder ce que les employeurs recherchent lorsqu’ils recrutent des docteurs afin de préparer les doctorants à leur poursuite de carrière.

Proposition: Des missions de conseil en entreprise obligatoires

Afin de favoriser le recrutement des docteurs dans le secteur privé, il a été décidé que tous les doctorants pourraient réaliser au cours de leur doctorat une mission en entreprise ou dans toute autre institution non publique. Ces missions sont optionnelles et entrent dans le cadre du contrat doctoral adopté en 2009. Cependant, le dispositif reste sous-employé. Ce dispositif permet aux doctorants de se confronter aux exigences du secteur privé. Il leur permet aussi de développer de nouvelles compétences ou d’appliquer celles qu’ils acquièrent au cours de leur formation doctorale dans un nouveau contexte. Ainsi, les docteurs devraient être mieux préparés pour intégrer le monde de l’entreprise et pourraient également affiner leur projet professionnel. D’autre part, le dispositif permet aux entreprises, notamment aux PME, de bénéficier de l’expertise et des compétences du doctorant. À travers ce dispositif, elles peuvent être sensibilisées aux bénéfices de recruter un docteur par la suite.